Dominique Meeùs
Dernière modification le   
Notes de lecture : table des matières, index — Retour au dossier marxisme

Révolution et contre-révolution en Allemagne

Up: Divers, années 50 Previous: À Friedrich Engels, 13 octobre 1851 Next: À Joseph Weydemeyer, le 5 mars 1852
Engels (sous le nom de Marx), « Révolution et contre-révolution en Allemagne », New York Tribune, 25 octobre 1851. Œuvres choisies 1, Idées 41, nrf Gallimard, Paris, 1963, p. 281.

L’évolution des conditions d’existence d’un prolétariat nombreux, solide, concentré, intelligent va de pair avec le développement des conditions d’existence d’une bourgeoisie nombreuse, riche, concentrée et puissante. Le mouvement lui-même de la classe ouvrière n’est jamais autonome, n’a jamais un caractère exclusivement prolétarien tant que les diverses factions de la bourgeoisie et en particulier sa faction la plus progressive, les industriels, n’ont pas conquis le pouvoir politique et remodelé l’État conformément à leur besoins. (Traduction revue d’après l’original en anglais.)

Cette idée doit remonter à La situation… Chercher.

Up: Divers, années 50 Previous: À Friedrich Engels, 13 octobre 1851 Next: À Joseph Weydemeyer, le 5 mars 1852