Dominique Meeùs
Dernière modification le   
Bibliographie : table des matières, index des notions — Retour à la page personnelle
Auteurs : A, B, C, D, E, F, G, H, I, J, K, L, M, N, O, P, Q, R, S, T, U, V, W, X, Y, Z,
Auteur-œuvres : A, B, C, D, E, F, G, H, I, J, K, L, M, N, O, P, Q, R, S, T, U, V, W, X, Y, Z,

Isabelle Garo, Marx, une critique de la philosophie, 2000

Isabelle Garo , Marx, une critique de la philosophie, Éditions du Seuil , 2000, 335 pages, ISBN : 2-02-034520-X ( 978-2-02-034520-0).

On convient généralement qu’il existe une philosophie marxiste, dite matérialisme dialectique1. Mais comme Marx n’a pas écrit de philosophie,

Il faut commencer par affirmer qu’il n’existe pas de philosophie marxienne, élaborée et présentée comme telle : c’est sans doute pourquoi cette philosophie introuvable est devenue le lieu d’élection d’un marxisme ventriloque.

P. 14.

Très important dans le matérialisme dialectique d’Engels, le reflet. Si les mêmes « lois » de la dialectique « s’appliquent » tant au monde (nature et société) qu’à nos idées, c’est que nos idées sont les reflets du monde2. Si on cherche le mot reflet chez Marx, on ne le trouve que peu (p. 15), un peu dans le Capital, mais en cherchant vainement le reflet, on trouve beaucoup la représentation. Y regardant de plus près, j’apprends quelque chose : je réalise que les décomptes de mots sont dépendants de la traduction3 (p. 16).

Acheté le mercredi 21 juin 2000 à la Librairie Molière à Charleroi.
Notes
1.
Comme le rappelle Isabelle Garo tout au début de son Introduction, page 11, en note de bas de page, l’expression est de Joseph Dietzgen dans son livre Streifzüge eines Sozialisten in das Gebiet der Erkenntnißtheorie. de 1887
2.
Die Abbilder dans la partie IV du Feuerbach.
3.
Dans le Livre I (traduction de 1983), on trouve la notion de reflet presque seulement sous forme verbale et il s’agit presque toujours de choses qui se reflètent dans d’autres choses. En outre, se pose le problème de la recherche d’un mot traduit, à savoir reflet en français. Ni Engels ni Marx n’écrivent reflet. Ils écrivent en allemand. Or, il n’y a dans le Livre I du Capital par une seule occurrence d’un mot formé sur la racine Abbild comme chez Engels. Quant aux occurrences chez Marx, dans telle ou telle traduction, de reflet ou refléter comme de représentation ou représenter, peut-être divers mots allemands ont été traduits comme reflet ou comme représentation et peut-être le même mot allemand tantôt comme reflet et tantôt comme représentation.