Dominique Meeùs
Dernière modification le   
Bibliographie : table des matières, index des notions — Retour à la page personnelle
Auteurs : A, B, C, D, E, F, G, H, I, J, K, L, M, N, O, P, Q, R, S, T, U, V, W, X, Y, Z,
Auteur-œuvres : A, B, C, D, E, F, G, H, I, J, K, L, M, N, O, P, Q, R, S, T, U, V, W, X, Y, Z,

Ellen Meiksins Wood, « The Communist Manifesto After 150 Years », date

Ellen Meiksins Wood , The Communist Manifesto After 150 Years, Monthly Review, vol. 50 no 1, 1998, p. 14-35.

The pamphlet was commissioned by the German Communist League in 1847. Friedrich Engels (at age 27) first drafted Principles of Communism (also included in this edition). He handed it over to Karl Marx, then 29, for revision. Drawing on Engels’ Principles, Marx produced the theoretical and literary masterpiece we now know as the Communist Manifesto, which was first published anonymously in London in February 1848.

P. 16.

Dans la mesure où Marx a rédigé sur la base d'un écrit antérieur d'Engels, c'est à bon droit qu'on attribue le Manifeste aux deux auteurs, mais le texte que nous connaissons, avec son élan, sa qualité littéraire, est de Marx seul. Londres rappelait à l'ordre et, début 1948, Engels était à Paris.

C'est écrit dans l'année qui conduit aux révolutions de 1848, dans des pays de développement politique très différents (la France est un vieux pays centralisé, l'Allemagne n'existe pas encore en tant qu'État), mais où le capitalisme est peu développé. Le capitalisme était plus développé en Grande-Bretagne, mais celle-ci est restée en dehors de la révolution.

Les révolutions de 1848 sont des révolutions bourgeoises et populaires à la fois, mais pas des révolutions pour libérer le capitalisme d'entraves féodales. C'est au départ une revendication de plus de démocratie libérale dans le prolongement de la Révolution française. Mais les revendications populaires ont fait peur aux radicaux bourgeois est les ont ramenés dans le camp de l'ordre.

It might be said that the revolution both erupted and failed because no single class was strong enough to sustain a stable regime of its own.

P. 18.

Marx et Engels espèrent cependant que 1848 ouvrira à d'autres révolutions, conduisant à terme au socialisme.

But any reader of the Manifesto must be struck by the fact that the revolutionary hero of its eloquent narrative is the bourgeoisie.

[…]

But even while the Manifesto calls workers to arms and foresees their emergence as a truly revolutionary force, it tells the triumphal story of the bourgeoisie.

P. 18.