Bibliographie générale

WIKINDX Resources

Weinberg, S. (1985). Le monde des particules: De l’électron au quark. Paris: Pour la Science. 
Added by: Dominique Meeùs (2011-05-01 16:14:33)   Last edited by: Dominique Meeùs (2011-05-03 08:45:57)
Resource type: Book
ID no. (ISBN etc.): ISBN : 2-7167-1488-4
BibTeX citation key: Weinberg1985a
View all bibliographic details
Categories: Physique
Creators: Bouchet, Weinberg
Publisher: Pour la Science (Paris)
Views: 2/1646
Views index: 42%
Popularity index: 10.5%
Quotes
p.70   L’une des plus fondamentales raisons qu’avait Thomson d’expliquer ses observations en termes de particules fondamentales était la tradition atomiste qui s’était perpétuée après Leucippe, Démocrite et Dalton. Dans son article de 1897, Thomson cite les hypothèses du chimiste anglais William Prout (1785-1850) qui proposa en 1815 que les quelques douzaines d’atomes connus à l’époque soient constitués d’un seul type fondamental d’atome, l’atome d’hydrogène. Selon Thomson, Prout avait raison, mais l’ « atome » fondamental n’était pas l’atome d’hydrogène : c’était la particule beaucoup plus légère des rayons cathodiques. Aurait-il fait cette hypothèse si Prout et d’autres n’avaient pas auparavant propagé l’idée de particules fondamentales ? Comme nous l’avons vu, à l’époque où Thomson mesurait le rapport masse/charge électrique des particules cathodiques, Walter Kaufmann effectuait à Berlin une expérience comparable avec des résultats plus précis que ceux obtenus par Thomson ; Kaufmann ne prétendit cependant pas avoir découvert une particule fondamentale. Comme Hertz et d’autres physiciens en Allemagne et en Autriche, Kaufmann était fortement influencé par les idées du physicien et philosophe viennois Ernst Mach (1836-1916), qui soutenait, avec son entourage, qu’il n’était pas scientifique de s’intéresser à des objets hypothétiques comme les atomes, que l’on n’observait pas directement. Il est difficile de ne pas conclure que Thomson découvrit les particules que nous appelons aujourd’hui électrons parce que, à la différence de Mach et de Kaufmann, il pensait que la physique consistait aussi à découvrir des particules fondamentales.   Added by: Dominique Meeùs
Keywords:   hypothèse atome électron Dalton Démocrite Hertz hydrogène Kaufmann Leucippe Mach particule Prout rayon cathodique Thomson
Comments:
Voir aussi (Weinberg, 1993, pp.141–142).

Weinberg, S. (1993). Dreams of a final theory: Search for the ultimate laws of nature. Londres: Hutchinson Radius.   Added by: Dominique Meeùs  (2011-05-03 08:45:57)
wikindx 6.2.0 ©2003-2020 | Total resources: 1310 | Username: -- | Bibliography: WIKINDX Master Bibliography | Style: American Psychological Association (APA) | Database queries: 57 | DB execution: 0.04837 secs | Script execution: 0.16700 secs