Bibliographie générale

WIKINDX Resources

Jouary, J.-P., & Spire, A. (1983). Invitation à la philosophie marxiste. Paris: Messidor/Éditions sociales. 
Added by: Dominique Meeùs (2009-12-18 17:39:45)   
Resource type: Book
ID no. (ISBN etc.): ISBN:2-209-05523-7
BibTeX citation key: Jouary1983
View all bibliographic details
Categories: Marxisme, Philosophie
Creators: Jouary, Spire
Publisher: Messidor/Éditions sociales (Paris)
Views: 1/1568
Views index: 39%
Popularity index: 9.75%
Quotes
pp.76-77   Si on jette un coup d’œil sur la réalité dans son ensemble, ce qui apparaît d’abord, c’est un enchevêtrement […] Il s’agit là de l’apparence de la dialectique, qui est l’interaction.
     […]
     Ce qui apparaît ensuite, c’est que […] « Tout se meut, change, devient et périt ». Autrement dit, l’évolution est un aspect moins superficiel de la dialectique.
     […]
     Il n’est pas faux de dire que la dialectique est une théorie de l’interaction et du développement. Mais il convient d’aller plus loin et de ne jamais perdre du vue que ça renvoie à l’étude de la contradiction dans l’essence même de la chose.
     […]
     Il s’agit d’un appel à analyser concrètement de quelle manière chaque chose est dans son essence contradictoire […]   Added by: Dominique Meeùs
Keywords:   relation devenir développement évolution concret contingence contingent contradiction dialectique essence interaction loi de la dialectique verbalisme
Comments:
La science nous montre que l’interaction et l’évolution sont des traits du monde contingents et concrets, mais nous montre aussi qu’on les rencontre autant dire partout. Il est d’une importance fondamentale pour l’étude d’avoir toujours ça présent à l’esprit, et on peut qualifier cette attention de méthode dialectique.
     Mais, parce que c’est toujours contingent et concret, chaque fois différent, on ne peut pas en dire grand chose de plus en général, à part des banalités. C'est pour cela qu’il ne saurait être sérieusement question de « lois de la dialectique ».
     On ne peut les qualifier d’aspects superficiels que par rapport à la prétention d’une « théorie » de la dialectique basée sur « la contradiction dans l’essence même de la chose », blabla où les mots « contradiction », « essence » et « chose » ne sont pas définis. Mais le verbalisme de cette troisième phrase est tempéré par la reconnaissance dans la quatrième qu’il n’y a pas de contradiction en général, mais seulement des contradictions concrètes.   Added by: Dominique Meeùs  (2009-12-20 17:58:44)
wikindx 6.2.0 ©2003-2020 | Total resources: 1310 | Username: -- | Bibliography: WIKINDX Master Bibliography | Style: American Psychological Association (APA) | Database queries: 51 | DB execution: 0.03340 secs | Script execution: 0.07022 secs