Bibliographie générale

WIKINDX Resources

Cohen, I. B. (1962). Les origines de la physique moderne: De copernic à newton J. Métadier, Trans. Paris: Éditions Payot. 
Added by: admin (2009-02-07 16:07:14)   Last edited by: Dominique Meeùs (2009-08-15 18:25:29)
Resource type: Book
BibTeX citation key: Cohen1962a
View all bibliographic details
Categories: Histoire, Physique, Sciences
Keywords: Copernic, Galilée, Newton
Creators: Cohen, Métadier
Publisher: Éditions Payot (Paris)
Views: 2/1834
Views index: 40%
Popularity index: 10%
Notes
L’original de 1960 en anglais est donné sur certains sites comme ISBN: 0-385-09447-7 (978-0-385-09447-4). Mais ce système ne date que des années 70. Je me demande si on a numéroté des livres après coup.
Added by: admin  Last edited by: Dominique Meeùs
Quotes
p.32, Chapter 3. La Terre et l’univers   L’année 1543 est souvent considérée comme l’année de la naissance de la science moderne. En cette année furent publiés deux livres d’importance capitale, qui conduisirent à des changements radicaux dans la conception de la nature et du monde : l’un de l’homme d’Église Nicolas Copernic, sur Les révolutions des sphères célestes, et l’autre du Flamand André Vésale, sur La contexture du corps humain.   Added by: admin
Keywords:   Vésale science moderne Copernic science
p.53, Chapter 3. La Terre et l’univers   Un avantage décisif du système de Copernic était de donner une explication relativement facile du mouvement rétrograde des planètes, d’après leur position relative par rapport au Soleil. Ensuite, il avait aussi l’avantage de permettre de calculer les distances des planètes au Soleil et à la Terre.   Added by: admin
Keywords:   distance des planètes mouvement rétrograde astronomie Copernic
p.61, Chapter 4. Exploration des profondeurs de l’univers   Mais seule l’Histoire pouvait révéler que la lente progression des idées de Copernic, acceptées tantôt par l’un, tantôt par l’autre, serait interrompue brusquement en 1609, lorsqu’un nouvel instrument scientifique changea le niveau et le ton de la discussion sur les systèmes de Copernic et de Ptolémée, d’une façon telle que cette année 1609 éclipsa l’année 1543 dans le développement de l’astronomie moderne.
     C’est en effet en 1609 que l’homme commença à utiliser le télescope pour étudier systématiquement les cieux.   Added by: admin
Keywords:   astronomie Galilée télescope
p.65, Chapter 4. Exploration des profondeurs de l’univers   On ne peut guère exagérer les effets que produisirent sur la vie de Galilée les découvertes qu’il fit avec son télescope, tant ils furent profonds. Et cela est vrai, non seulement de leur influence sur la vie et la pensée de Galilée, mais aussi de l’influence qu’eurent ses découvertes dans l’histoire de la pensée scientifique en général.   Added by: admin
Keywords:   astronomie Galilée télescope
p.100, Chapter 5. Vers une physique de l’inertie   La méthode employée par Galilée, telle que nous l’avons décrite, ressemble à celle utilisée par les hommes de science les meilleurs ; pourtant elle diffère radicalement de celle communément décrite dans les manuels élémentaires et présentée comme « la méthode scientifique ». La première chose à faire, explique-t-on dans les manuels, c’est de « rassembler toutes les informations pertinentes », etc. La façon habituelle de procéder, nous dit-on, consiste donc à collecter un grand nombre d’observations, ou de faire une série d’expériences, puis de mettre en ordre les résultats, de les généraliser, de chercher une relation mathématique pouvant les exprimer et, finalement, de trouver une loi. Mais Galilée procède différemment : il s’assoit à son bureau, prend une feuille de papier et un crayon, médite et crée des idées. Il commence par s’appuyer sur la conviction primordiale que la nature est simple et que l’on peut ainsi spéculer sur des abstractions naturelles ; puis il cherche une relation simple du premier degré, plutôt que d’un degré plus élevé, et trouve la relation la plus simple n’impliquant pas contradiction.   Added by: admin
Keywords:   généralisation abstraction Bacon créativité empirisme Galilée induction loi science simplicité
p.101, Chapter 5. Vers une physique de l’inertie   … le but des observations et des expériences, telles que celle du plan incliné, n’était pas de découvrir la loi de la chute des corps, mais de s’assurer seulement que des accélérations telles que celle étudiées théoriquement par Galilée se produisent réellement dans la nature. Il faut observer, en outre, que ce qui est démontré dans cette série d’expériences et d’observations n’est pas que la vitesse est proportionnelle au temps, mais bien que la distance est proportionnelle au carré du temps. Comme ce résultat est impliqué par la proportionnalité de la vitesse au temps, il est admis que l’expérience justifie aussi le principe que la vitesse est proportionnelle au temps.   Added by: admin
Keywords:   expérience vérification confirmation Galilée
Comments:
Différentes considérations, de simplicité, de symétrie, de logique, l’amènent à proposer une loi a priori. L’expérience sert vérifier la théorie, en ce sens que la théorie proposée n’est pas réfutée mais confirmée par l’expérience (à une marge d’erreur acceptée comme raisonnable).   Added by: admin  (2009-02-28 07:27:03)
wikindx 6.2.0 ©2003-2020 | Total resources: 1310 | Username: -- | Bibliography: WIKINDX Master Bibliography | Style: American Psychological Association (APA) | Database queries: 72 | DB execution: 0.06318 secs | Script execution: 0.21607 secs