Bibliographie générale

WIKINDX Resources

Monod, J. (1973). Le hasard et la nécessité: Essai sur la philosophie naturelle de la biologie moderne. Paris: Éditions du Seuil. 
Added by: admin (2008-09-05 21:22:56)   
Resource type: Book
BibTeX citation key: Monod1970
View all bibliographic details
Categories: Biologie, Philosophie, Sciences
Creators: Monod
Publisher: Éditions du Seuil (Paris)
Views: 1/1869
Views index: 42%
Popularity index: 10.5%
Quotes
p.111, Chapter 5. Ontogenèse moléculaire       Les êtres vivants, par leurs structures macroscopiques comme par leurs fonctions, sont, nous l’avons vu, étroitement comparables à des machines. Ils en diffèrent radicalement, en revanche, par leur mode de construction. Une machine, un artefact quelconque, doit sa structure macroscopique à l’action de forces extérieures, d’outils agissant sur une matière pour lui imposer une forme. C’est le ciseau du sculpteur qui dégage du marbre les formes d’Aphrodite ; mais la déesse, elle, est née de l’écume des flots (fécondés par l’organe sanglant d’Ouranos) d’où son corps s’est épanoui de lui—même, par lui—même.
    Je voudrais, dans ce chapitre, montrer que ce processus de morphogénèse spontanée et autonome repose en dernière analyse sur les propriétés de reconnaissance stéréospécifique des protéines ; qu’il est donc d’ordre microscopique, avant de se manifester dans des structures macroscopiques.   Added by: admin
Keywords:   machine plan géométrie protéine
Comments:
Un plan préside à la formation des protéines. Il n’y a pas de plan qui dise ce qu’elles doivent faire. Cela résulte de la disposition géométrique, spatiale « stéréospécifique » qu’elles ont prise. Leur forme spécifique leur permet de recevoir par emboîtement certaines formes et pas d'autres, comme des pièces du jeu de Lego. (On retrouve à ce niveau les combinaisons d’Empédocle et les atomes crochus de Démocrite, Épicure et Lucrèce.) Les protéines ont la fonction à laquelle leur forme les rend propre.   Added by: admin  (2009-05-05 20:28:44)
pp.124-125, Chapter 5. Ontogenèse moléculaire        On peut donc voir une contradiction dans le fait de dire que le génome « définit entièrement » la fonction d’une protéine, alors que cette fonction est attachée à une structure tridimensionnelle dont le contenu informatif est plus riche que la contribution directement apportée à cette structure par le déterminisme génétique. Cette contradiction n’a pas manqué d’être relevée par certains critiques de la théorie biologique moderne. Notamment Elsässer qui voit précisément dans le développement épigénétique des structures (macroscopiques) des êtres vivants un phénomène physiquement inexplicable, en raison de l’ « enrichissement sans cause » dont il paraît témoigner.
     Cette objection disparaît lorsqu’on examine en détail les mécanismes de l’épigénèse moléculaire : l’enrichissement d`information correspondant à la formation de la structure tridimensionnelle provient de ce que l’information génétique (représentée par la séquence) s’exprime en fait dans des conditions initiales bien définies (en phase aqueuse, entre certaines limites, étroites, de températures, composition ionique, etc.) telles que, parmi toutes les structures possibles, une seule d’entre elles est en fait réalisable. Les conditions initiales, par conséquent, contribuent à l’information finalement enfermée dans la structure globulaire, sans pour autant la spécifier, mais seulement en éliminant les autres structures possibles, proposant ainsi, ou plutôt imposant une interprétation univoque d’un message a priori partiellement équivoque.   Added by: admin
Keywords:   condition initiale épigenèse complexité contenu d’information génome information ordre de grandeur protéine quantité d’information
Comments:
À propos de la discussion du caractère plus ou moins génétiquement déterminé de l’intelligence, j’avais remarqué aussi que la complexité du cerveau (nombre de neurones et de connexions) est supérieure de plusieurs ordre de grandeurs à l’information contenue dans le génôme.   Added by: admin  (2009-05-05 20:32:51)
p.140, Chapter 6. Invariance et perturbations        Le premier point qu’il importe de mettre en lumière, c’est que le « secret » de la réplication ne varietur de l’ADN réside dans la complémentarité stéréochimique du complexe non-covalent que constituent les deux fibres associées dans la molécule. On voit donc que le principe fondamental de stéréospécificité associative, qui rend compte des propriétés discriminatives des protéines, est également à la base des propriétés réplicatives de l’ADN. Mais dans l’ADN, la structure topologique du complexe est beaucoup plus simple que dans les complexes de protéines, et c’est ce qui permet à la mécanique de la réplication de fonctionner. En effet, la structure stéréochimique d’une des deux fibres est entièrement définie par la séquence (la succession) des radicaux qui la composent, en vertu du fait que chacun des quatre radicaux n’est individuellement appariable (en raison de restrictions stériques) qu’avec un seul des trois autres.   Added by: admin
Keywords:   ADN réplication molécule emboitement géométrie protéine
Comments:
Même mécanique de Lego qu’à la page 111.   Added by: admin  (2009-05-05 20:37:14)
pp.144-145, Chapter 6. Invariance et perturbations   Il faut ajouter enfin, et ce point est d’une très grande importance, que le mécanisme de la traduction est strictement irréversible. Il n’est ni observé, ni d’ailleurs concevable, que de l’ « information » soit jamais transférée dans le sens inverse, c’est-à-dire de protéine à ADN. Cette notion repose sur un ensemble d’observations si complètes et si sûres, aujourd’hui, et ses conséquences, en théorie de l’évolution notamment, sont si importantes, qu’on doit la considérer comme l’un des principes fondamentaux de la biologie moderne (1). Il s’ensuit en effet qu’il n’y a pas de mécanisme possible par quoi la structure et les performances d’une protéine pourraient être modifiées et ces modifications transmises, fût-ce partiellement, à la descendance, si ce n’est comme conséquence d’une altération des instructions représentées par un segment de séquence de l’ADN. Tandis qu’inversement il n’existe aucun mécanisme concevable par quoi une instruction ou information quelconque pourrait être transférée à l’ADN.
     (1) Certains critiques (Piaget par exemple) de la première édition du présent ouvrage ont trouvé apparemment grande satisfaction à pouvoir mentionner certains résultats récents où ils croyaient voir une réfutation expérimentale de cette proposition. Il s’agissait de la découverte par Temin et par Baltimore d’enzymes doués de la propriété de transcrire l’ARN en ADN, c’est-à-dire dans le sens opposé à celui de la transcription classique. Ces belles observations en fait ne violent en rien le principe selon lequel la traduction d’information séquentielle dans le sens ADN (ou ARN) à protéine est irréversible. Les auteurs de cette découverte, qui sont des biologistes moléculaires très distingués n’ont jamais tiré de leurs travaux les conclusions que Piaget, par exemple, semble en déduire.   Added by: admin
Keywords:   ARN traduction transmission des caractères acquis transformisme Lyssenko ADN protéine
Comments:
Réfutation définitive de Lyssenko et de tout transformisme.   Added by: admin  (2009-05-05 20:40:20)
p.145, Chapter 6. Invariance et perturbations   Le système tout entier, par conséquent, est totalement, intensément conservateur, fermé sur soi-même, et absolument incapable de recevoir quelque enseignement que ce soit du monde extérieur. Comme on le voit, ce système, par ses propriétés, par son fonctionnement d’horlogerie microscopique qui établit entre ADN et protéine, comme aussi entre organisme et milieu, des relations à sens unique, défie toute description « dialectique ». Il est foncièrement cartésien et non hégélien : la cellule est bien une machine.   Added by: admin
Keywords:   ADN cellule dialectique machine protéine transmission des caractères acquis
Comments:
C'est sans doute une critique juste, non de la dialectique, mais de certains penseurs qui, se voulant marxistes, sont trop hégéliens, qui ont de la dialectique une conception religieuse et qui veulent en remettre partout.   Added by: admin  (2009-05-05 20:41:58)
wikindx 6.2.0 ©2003-2020 | Total resources: 1310 | Username: -- | Bibliography: WIKINDX Master Bibliography | Style: American Psychological Association (APA) | Database queries: 67 | DB execution: 0.05499 secs | Script execution: 0.12933 secs