Bibliographie générale

WIKINDX Resources

Singh, S. (2005). Le roman du big bang: La plus importante découverte scientifique de tous les temps P. Babo & D. Griesmar, Trans. Paris: Éditions Jean-Claude Lattès. 
Added by: admin (2008-07-09 21:15:23)   Last edited by: admin (2009-12-21 17:58:35)
Resource type: Book
BibTeX citation key: Singh2005b
View all bibliographic details
Categories: Sciences
Keywords: astronomie, astrophysique, Big Bang, cosmologie, relativité
Creators: Babo, Griesmar, Singh
Publisher: Éditions Jean-Claude Lattès (Paris)
Resources citing this (Bibliography: WIKINDX Master Bibliography)
Views: 2/2111
Views index: 47%
Popularity index: 11.75%
Notes
Ajouter en français le mot roman au titre original était bien venu. Le livre se lit comme un roman.
Added by: admin  Last edited by: admin
Quotes
p.29, Chapter 1. au commencement   « Le savant doit ordonner ; on fait la Science avec des faits comme une maison avec des pierres ; mais une accumulation de faits n’est pas plus une science qu’un tas de pierres n’est une maison. » Henri Poincaré.   Added by: admin
p.55, Chapter 1. Au commencement   Ockham resta surtout connu dans l’histoire pour sa contribution à la science, une théorie connue sous le nom de rasoir d’Ockham, selon laquelle, entre deux hypothèses ou explications concurrentes, toutes choses étant égales par ailleurs, il exite de fortes chances pour que la plus simple soit la bonne. Ockham exprima cet axiome en ces termes : Pluralitas non est ponenda sine necessitate (« La pluralité ne doit pas être invoquée sans nécessité).   Added by: admin
Comments:
Dans mon esprit le rasoir d’Ockham s’oppose à l’inflation ontologique et ne constitue pas un critère de choix des théories scientifiques, ou du moins pas directement.   Added by: admin  (2008-07-09 21:34:24)
p.469, Chapter annexe. qu’est-ce que la science ?   « La science est le savoir organisé. » Herbert Spencer (1820-1903), philosophe anglais.   Added by: admin
p.471   « La science n’est rien d’autre que le bons sens éduqué et organisé, et n’en diffère que comme un ancien combattant diffère d’une jeune recrue ; et il n’y a pas plus de différence entre ses méthodes et celles du sens commun qu’entre un chevalier qui frappe d’estoc et de taille et un sauvage qui brandit son gourdin. » Thomas Henry Huxley (1825-1895), biologiste anglais.   Added by: admin
wikindx 6.2.0 ©2003-2020 | Total resources: 1310 | Username: -- | Bibliography: WIKINDX Master Bibliography | Style: American Psychological Association (APA) | Database queries: 67 | DB execution: 0.03339 secs | Script execution: 0.08313 secs