Bibliographie générale

WIKINDX Resources

Aristote. (2000). Metaphysique: Tome1, livres α — ζ J. Tricot, Trans. Vol. 1. Paris: Librairie philosophique J. Vrin. 
Added by: admin (2008-05-03 18:18:40)   Last edited by: Dominique Meeùs (2013-07-13 13:08:29)
Resource type: Book
ID no. (ISBN etc.): 2-7116-1077-2
BibTeX citation key: Aristote1933
View all bibliographic details
Categories: Philosophie
Keywords: Antiquité, Aristote, Grèce antique
Creators: Aristote, Tricot
Publisher: Librairie philosophique J. Vrin (Paris)
Views: 2/2238
Views index: 45%
Popularity index: 11.25%
Notes
En grec : http://remacle.org/bloodwolf/philosophes/Aristote/metaphysique5gr.htm.
En anglais : http://www.perseus.tufts.edu/hopper/text?doc=Perseus%3atext%3a1999.01.0052.
Added by: Dominique Meeùs  Last edited by: Dominique Meeùs
Quotes
pp.24-25   (Livre Α, 5, 986 a 22) D’autres, parmi ces mêmes philosophes [les Pythagoriciens], reconnaissent dix principes, qu’ils rangent en deux colonnes parallèles [κατά συστοιχίαν] :
   Limité et Illimité,
   Impair et Pair,
   Un et Multiple,
   Droite et Gauche,
   Mâle et Femelle,
   en Repos et Mû,
   Rectiligne et Courbe,
   Lumière et Obscurité,
   Bon et Mauvais,
   Carré et Oblong.
— Sensiblement la même parait avoir été la doctrine d’Alcméon de Crotone, soit que celui-ci ait reçu ses idées des Pythagoriciens, ou ces derniers, d’Alcméon, car il florissait au temps de la vieillesse de Pythagore, et les doctrines sont presque identiques. Il dit, en effet, que la plupart des choses humaines vont par deux, désignant par là non pas des contrariétés définies comme celles des Pythagoriciens, mais des contrariétés prises au hasard : par exemple, le Blanc et le Noir, le Doux et l’Amer, le Bien et le Mal, le Grand et le Petit. Ainsi donc, ce philosophe a émis des idées informes sur le reste, tandis que les Pythagoriciens se sont expliqués clairement sur le nombre et la nature de leurs contrariétés. — De ces deux écoles nous pouvons donc retenir que les contraires sont les principes des êtres, et l’une d’elles peut nous renseigner sur le nombre et la nature de ces principes. Mais comment il est possible de les réduire aux causes dont nous avons parlé, c’est ce qui n’a pas été nettement articulé par ces philosophes ; ils semblent pourtant ranger les éléments sous l'idée de matière, car c’est à partir de ces éléments, pris comme parties immanentes de toutes choses, qu’est, disent-ils, constituée et façonnée la substance.   Added by: admin
Keywords:   contradiction dialectique dualité polarité pythagoricien
Comments:
On retrouve chez Engels dans l’Anti-Dühring et dans la Dialectique de la nature cette volonté de trouver en tout la dualité : pair et impair, immobilité et mouvement, droit et courbe…   Added by: admin  (2013-06-12 13:48:28)
p.170   (Livre Δ, 4, 1015a) Ἐκ δὴ τῶν εἰρημένων ἡ πρώτη φύσις καὶ κυρίως λεγομένη ἐστὶν ἡ οὐσία ἡ τῶν ἐχόντων [15] ἀρχὴν κινήσεως ἐν αὑτοῖς ᾗ αὐτά.   Added by: Dominique Meeùs
Keywords:   mouvement nature
Comments:
J’emprunte le texte grec à http://remacle.org/bloodwolf/philosophes/Aristote/metaphysique5gr.htm#49. En français chez Vrin :
     De tout ce que nous venons de dire, il résulte que la nature, dans son sens primitif et fondamental, c’est l’essence des êtres qui ont, en eux-mêmes et en tant que tels, le principe de leur mouvement.   Added by: Dominique Meeùs  (2013-06-23 14:39:32)
wikindx 6.2.0 ©2003-2020 | Total resources: 1310 | Username: -- | Bibliography: WIKINDX Master Bibliography | Style: American Psychological Association (APA) | Database queries: 59 | DB execution: 0.07060 secs | Script execution: 0.17382 secs