Bibliographie générale

WIKINDX Resources

Jouanna, J. (1992). Hippocrate. Paris: Fayard. 
Added by: Dominique Meeùs (2016-05-17 23:47:33)   
Resource type: Book
Languages: Français
ID no. (ISBN etc.): ISBN : 2-213-02861-3
BibTeX citation key: Jouanna1992
View all bibliographic details
Categories: Biographie, Biologie, Histoire, Philosophie, Sciences
Creators: Jouanna
Publisher: Fayard (Paris)
Views: 2/908
Views index: 53%
Popularity index: 13.25%
Librairie    Pêle-Mêle, Bruxelles
Added by: Dominique Meeùs  
Date d’achat    mardi 26 avril 20016
Added by: Dominique Meeùs  
Quotes
pp.103-104   Enfin, des traités indépendants de l’école de Cos ou de l’école de Cnide sont venus grossir la Collection. […] Les plus importants sont des traités médicaux à tendance philosophique. Ils affirment comme préalable à la médecine la nécessité d’une connaissance des éléments constitutifs de la nature humaine. Ces éléments premiers se confondent avec ceux de l’univers. Les deux grands traités à tendance philosophique […] sont les Chairs et le Régime. Leur méthode est comparable, mais leurs conceptions de l’homme et de l’univers sont différentes. Le traité des Chairs part d’une cosmologie à trois éléments (éther, air, terre) et expose une anthropogenèse, c’est-à-dire la formation première des différentes parties du corps de l’homme, à partir du mélange et de la transformation des éléments premiers de l’univers. Le traité du Régime ne retient que deux éléments, l’eau et le feu. L’une des particularités de ce traité est qu’il présente la plus ancienne formulation conservée dans la littérature grecque de la théorie micro-macrocosmique. L’homme, dit-il, est « à l’imitation du Tout ». Dès lors, son anatomie et sa physiologie reposent plus sur cette analogie que sur l’observation. C’est ainsi qu’il imagine trois circuits autour du ventre sur le modèle des trois révolutions de la lune, du soleil et des astres. Ces deux traités sont contemporains d’Hippocrate. Plus récent est un autre traité à tendance philosophique, le traité des Semaines. Comme l’auteur du Régime, il établit une correspondance entre l’homme-microcosme et l’univers-macrocosme ; mais il se distingue par sa prétention à vouloir tout expliquer par le nombre sept.

Contre une telle médecine à tendance philosophique, deux traités avaient réagi avec vigueur. Ce sont deux traités […] contemporains d’Hippocrate. L’un appartient en toute certitude à l’école de Cos. C’est la Nature de l’homme dont nous avons vu que l’auteur était Polybe, disciple d’Hippocrate. Dans un préambule célèbre, il critique les philosophes monistes, ceux qui soutiennent que la nature humaine est constituée d’un élément primordial unique, que ce soit l’air, le feu, l’eau ou la terre. L’autre traité est l’Ancienne médecine. Son auteur dénonce les médecins qui veulent innover en expliquant les maladies par des postulats simplificateurs tels que le chaud, le froid, l’humide ou le sec. Il renverse les exigences de la médecine philosophique en affirmant que toute connaissance positive sur la nature humaine, loin d’être préalable à la médecine, doit découler de la médecine elle-même. Dans ces deux traités, la médecine apparaît comme une science autonome qui se pose en s’opposant à la philosophie.

  Added by: Dominique Meeùs
wikindx 6.2.0 ©2003-2020 | Total resources: 1310 | Username: -- | Bibliography: WIKINDX Master Bibliography | Style: American Psychological Association (APA) | Database queries: 54 | DB execution: 0.04263 secs | Script execution: 0.15342 secs