Bibliographie générale

List Resources

Displaying 1 - 3 of 3 (Bibliography: WIKINDX Master Bibliography)
Order by:

Ascending
Descending
Use all checked: 
Use all displayed: 
Use all in list: 
Kenis, A., & Lievens, M. (2012). De mythe van de groene economie: Valstrik, verzet, alternatieven. Anvers & Utrecht: Uitgeverij EPO & Uitgeverij Jan Van Arkel.  
Added by: Dominique Meeùs 2013-06-13 13:57:59 Pop. 0%
      Inzetten op kernenergie draagt nochtans op geen enkele manier bij aan de transitie naar een maatschappijmodel op basis van hernieuwbare energie. Het is hooguit een manier om tijd te kopen.
Roux, F. (1993). Le temps qu’il fait. Paris: Éditions Payot.  
Added by: Dominique Meeùs 2010-05-23 10:36:47 Pop. 0%
      […] son [Kurt Gödel] célèbre théorème d’incomplétude ou d’ « indécidabi1ité ». Ce théorème établit que tout système formalisé complexe comporte une proposition qui n’est pas décidable et qui rend donc le système entier indécidable. Plus précisément, il est impossible de prendre un nombre fini d’axiomes de telle sorte que toute question soit décidable. Si on généralise le sens de ce théorème, on découvre que ce qui apparaissait comme l’instrument infaillible de l’esprit humain, la logique déductive, comporte en réalité une limite interne indépassable. Le formalisme ne peut se refermer sur lui-même. Il en résulte qu’une théorie ne peut plus prétendre porter en elle seule la preuve de sa cohérence. Le théorème de Gödel a en réalité fort peu de conséquences pratiques, mais il fait apparaître que la raison mathématique est moins parfaite qu’on ne le croyait encore au début de ce siècle, la méthode axiomatique se heurtant à une limite fondamentale. La mathématique se nourrit, elle aussi, d’arbitraire. N’est-il pas beau de pouvoir imaginer, grâce à Kurt Gödel, de grands pavés de logique rigide flottant sur la mer de notre libre choix ?
Sterelny, K. (2007). Dawkins vs. gould: Survival of the fittest. Cambridge: Icon Books Ltd.  
Last edited by: Dominique Meeùs 2010-12-22 08:37:08 Pop. 0%
      In their notorious (Thornhill & Palmer, 2000), Randy Thornhill and Craig Palmer argued that sexual jealousy and rape are adaptations. […] An optimality analysis would have to estimate the (very real) fitness costs of sexual violence and its supposed benefits. […] We would then need to derive a prediction about the optimal rate of violence […] and compare our predicted rate to a measured rate. A close fit would support the conjecture. Nothing like this is to be found in Thornhill and Palmer’s work.
     Adaptationist claims of this ilk, perhaps rightly, make Gould’s blood boil.
wikindx 6.2.0 ©2003-2020 | Total resources: 1310 | Username: -- | Bibliography: WIKINDX Master Bibliography | Style: American Psychological Association (APA) | Database queries: 30 | DB execution: 0.01126 secs | Script execution: 0.10777 secs