Bibliographie générale

List Resources

Displaying 1 - 3 of 3 (Bibliography: WIKINDX Master Bibliography)
Order by:

Ascending
Descending
Use all checked: 
Use all displayed: 
Use all in list: 
Althusser, L. (1974). Philosophie et philosophie spontanée des savants (1967): Cours de philosophie pour scientifiques. Paris: Librairie François Maspero.  
Last edited by: Dominique Meeùs 2009-08-23 21:21:26 Pop. 0%
      Les propositions philosophiques sont des Thèses.
[…] une proposition philosophique est une proposition dogmatique […]
[…] des propositions dogmatiques négativement, dans la mesure où elles ne sont pas susceptibles de démonstration au sens strictement scientifique (au sens où l’on parle de démonstration en mathématiques et en logique), ni de preuve au sens strictement scientifique (au sens où l’on parle de preuve dans les sciences expérimentales).
[…] Elles peuvent seulement être dites « justes ».
      Donc la philosphie énonce des Thèses. Propositions qui ne donnent lieu ni à démonstration ni à preuves scientifiques au sens strict, mais à des justifications rationnelles d’un type particulier, distinct.
     […] la philosophie est une discipline différente des sciences (la « nature » de ses propositions suffit ici à l’indiquer).
Collins, H., & Pinch, T. (1994). Tout ce que vous devriez savoir sur la science T. Piélat, Trans. Paris: Éditions du Seuil.  
Last edited by: Dominique Meeùs 2009-08-15 18:08:50 Pop. 0%
      C’est un peu tendancieux. En dépit de la perte de crédibilité généralisée du transfert chimique de la mémoire, un partisan convaincu de cette thèse ne trouverait aucune publication qui en apporte une réfutation fondée sur une preuve technique décisive. Il ne lui semblerait ni déraisonnable ni antiscientifique de reprendre les expériences dans ce domaine. Tous les résultats négatifs peuvent être contestés alors que beaucoup des résultats positifs ne l’ont pas été. C’est en cela que le transfert chimique de la mémoire est un exemple typique de controverse scientifique. Si nous ne croyons plus à la possibilité du transfert de mémoire, c’est parce que nous nous en sommes lassés, parce que des problèmes plus intéressants se sont posés à nous et que les principaux expérimentateurs à s’être penchés sur la question ont perdu leur crédit. Son impossibilité n’a jamais été vraiment démontrée ; il a tout simplement cessé de captiver l’imagination des chercheurs et les regards du golem se sont tournés ailleurs.
Huxley, J. (1950). La génétique soviétique et la science mondiale J. Castier, Trans. Paris: Stock.  
Added by: Dominique Meeùs 2009-08-03 13:51:51 Pop. 0%
      Ils [les mitchouriniens] n’exigent ni n’acceptent le même genre de preuves que les savants professionnels d’autres pays ; ils confondent le fait avec la doctrine, et la théorie avec l’hypothèse ou la croyance ; ils font appel à l’autorité passée, au lieu du fait établi présent, et à l’utilité au lieu de la vérité ; ils acceptent les critères autres que scientifiques, et y insistent même, dans ce qui prétend être une discussion scientifique. Bref, comme nous l’avons constaté, Ashby et moi, en conversation avec Lyssenko, ils ne parlent tout bonnement pas le même langage que les savants occidentaux.
     D’une façon générale, ils trahissent un manque d’appréciation du caractère, de la validité, et de l’importance spéciale de la méthode scientifique, telle qu’elle a été élaborée au cours des quelques derniers siècles.
wikindx 6.2.0 ©2003-2020 | Total resources: 1310 | Username: -- | Bibliography: WIKINDX Master Bibliography | Style: American Psychological Association (APA) | Database queries: 27 | DB execution: 0.01050 secs | Script execution: 0.07630 secs