Bibliographie générale

List Resources

Displaying 1 - 1 of 1 (Bibliography: WIKINDX Master Bibliography)
Order by:

Ascending
Descending
Use all checked: 
Use all displayed: 
Use all in list: 
Lévêque, C. (2011). La nature en débat: Idées reçues sur la biodiversité. Paris: Le Cavalier Bleu.  
Added by: Dominique Meeùs 2014-02-26 09:14:56 Pop. 0%
      On peut comprendre que certains citoyens soient attachés à la protection des oiseaux utilisant les habitats aquatiques. Mais ce qui doit être dénoncé énergiquement est la présentation tronquée des zones humides qui est popularisée par certaines ONG pour justifier cette protection. Cette présentation ne met en avant que les aspects positifs pour l’homme des zones humides, écartant délibérément ce qui pourrait nuire à cette belle image idyllique. L’économie est même instrumentalisée, ignorant de manière systématique le fait que les zones humides sont aussi d’importants réservoirs de maladies et/ou de vecteurs de maladies en région tropicale. Si le paludisme a pratiquement disparu d’Europe au début du 20e siècle, d’autres parasitoses humaines et animales comme la douve ou le ténia ont persisté plus longtemps. Quant aux pays tropicaux, la grande majorité des endémies parasitaires humaines sont étroitement liées aux zones humides : paludisme, bilharziose, ver de Guinée, etc. La prise en compte de ces questions de santé publique n’apparaît guère dans les évaluations économiques des écosystèmes, alors que les maladies émergentes sont en progression ! Le silence fait autour de cette question par les économistes et les écologistes laisse d’ailleurs perplexe. On ne peut plus douter qu’il s’agit d’une démarche délibérée qui tend à privilégier une protection affichée de certaines espèces d’oiseaux en occultant les problèmes de santé humaine. Inacceptable quand on sait qu’il est possible, dans une démarche de développement durable, d’associer un programme de santé publique à la protection. Mais évidemment c’est un peu plus complexe et ça coûte plus cher !
     Les zones humides ont donc beaucoup d’attraits… lorsqu’elles ne sont pas source de nuisances. Ce ne sont pas des milieux idylliques. Elles peuvent être dangereuses pour l’homme, et occulter ce problème relève de l’inconséquence.
wikindx 6.2.0 ©2003-2020 | Total resources: 1310 | Username: -- | Bibliography: WIKINDX Master Bibliography | Style: American Psychological Association (APA) | Database queries: 24 | DB execution: 0.01546 secs | Script execution: 0.12413 secs