Bibliographie générale

List Resources

Displaying 1 - 1 of 1 (Bibliography: WIKINDX Master Bibliography)
Order by:

Ascending
Descending
Use all checked: 
Use all displayed: 
Use all in list: 
Coppens, Y. (2008). L’histoire de l’homme: 22 ans d’amphi au collège de france. Paris: Éditions Odile Jacob.  
Added by: Dominique Meeùs 2012-12-22 18:13:24 Pop. 0%
      Les outillages qui, chronologiquement, vont suivre, appartiennent à l’immense complexe oldowayen, qui pourrait d’ailleurs bien commencer avec le Hadarien pour s’achever aux abords des premiers bifaces — ce qui lui donne un âge compris entre 2,5 ou 2,6 millions et 1,5 ou 1,6 million. […]
     C’est la grande période des galets taillés (ce qui ne veut pas dire que toute culture à base de galets taillés soit oldowayenne) au sein de laquelle on peut déjà distinguer des styles, des choix délibérés de matières premières, des tailles très élaborées en fonction des destinations qui leur sont attribuées, mais aussi des tailles élémentaires très opportunistes ; bien que les Hommes soient limités dans leurs aptitudes physiques et intellectuelles, ils n’en sont pas moins libres et révèlent, dans ces limites, leurs personnalités, leurs originalités, en plus de leurs réalisations stéréotypées.
     Pour donner une idée de la richesse de la gamme de produits qu’ils sont alors capables de créer, je citerai la liste des objets répertoriés par exemple par Jean Chavaillon sur le site de Gomboré 1, à Melka Kunturé, en Éthiopie : choppers latéraux, distaux, ciseaux doubles, à troncature, à pointe, récurrents, périphériques, polyèdres, rabots sur galets, grattoirs, becs à encoches ou denticulés sur galets, trièdres, 5 types de percuteurs, 21 types d’outils sur galets, 6 sortes de nucleus, 11 types d’outils sur éclats, racloirs, grattoirs, outils à encoches, outils denticulés, pièces à retouches bifaces, sans compter quelques pièces en os.
      Après avoir établi ces deux listes des artisans potentiels et des outils, s’impose l’exercice de leur mise en rapport : qui a fait quoi ?
     Il n’est pas impossible du tout que certains Australopithèques aient été les tailleurs des tout premiers outillages, le Shungurien par exemple. Mais comme le Shungurien apparaît à certains comme un faciès local de l’Oldowayen, qu’un maxillaire d’Homo sp. vient d’être recueilli à Hadar dans un niveau d’au moins 2,3 millions d’années que 11 sites d’Olduvai montrent une association directe Oldowayen-Homo habilis (ou, en tout cas, ce qui est appelé comme cela par Phillip Tobias) et qu’un Oldowayen de 1,7 million d’années livre à Melka Kunturé un humerus d’Homo erectus, force est de reconnaître d’entrée une certaine indépendance à l’outil. Statistiquement, il n’en demeure pas moins vrai que ce sont les Hommes premiers, Homo habilis et Homo rudolfensis (si ce dernier existe), qui ont été les principaux tailleurs de choppers, mais ces hommes paraissent donc bel et bien avoir été précédés puis peut-être accompagnés dans cette maîtrise, par quelque(s) Australopithèque(s), comme il semble d’ailleurs qu’ils aient été suivis par des Hommes seconds, Homo ergaster et Homo erectus, sans que ladite maîtrise ait encore progressé.
     De manière comparable, il est incontestable que l’Homo erectus semble bien avoir été le principal artisan des Acheuléens, le principal tailleur de bifaces, mais, comme on vient juste de le voir, les premiers des Homo erectus faisaient bel et bien partie de l’Oldowayen (Gomboré 1 à Melka Kunturé, par exemple), tandis que les demiers des bifaces étaient bel et bien fabriqués par des Homo sapiens (Garba III à Melka Kunturé, par exemple).
wikindx 6.2.0 ©2003-2020 | Total resources: 1310 | Username: -- | Bibliography: WIKINDX Master Bibliography | Style: American Psychological Association (APA) | Database queries: 24 | DB execution: 0.01262 secs | Script execution: 0.04348 secs