Bibliographie générale

List Resources

Displaying 1 - 2 of 2 (Bibliography: WIKINDX Master Bibliography)
Order by:

Ascending
Descending
Use all checked: 
Use all displayed: 
Use all in list: 
Hardin, G. (1968). The tragedy of the commons. Science, 162(3859), 1243–1248.  
Added by: Dominique Meeùs 2016-12-10 15:43:40 Pop. 0%
      We can make little progress in working toward optimum population size until we explicitly exorcize the spirit of Adam Smith in the field of practical demography. In economic affairs, The Wealth of Nations (1776) popularized the “invisible hand,” the idea that an individual who “intends only his own gain,” is, as it were, “led by an invisible hand to promote … the public interest”. Adam Smith did not assert that this was invariably true, and perhaps neither did any of his followers. But he contributed to a dominant tendency of thought that has ever since interfered with positive action based on rational analysis, namely, the tendency to assume that decisions reached individually will, in fact, be the best decisions for an entire society. If this assumption is correct it justifies the continuance of our present policy of laissez-faire in reproduction. If it is correct we can assume that men will control their individual fecundity so as to produce the optimum population. If the assumption is not correct, we need to reexamine our individual freedoms to see which ones are defensible.
Say, J.-B. (1840). Cours complet d’économie politique pratique: Ouvrage destiné à mettre sous les yeux des hommes d’état, des propriétaires fonciers et des capitalistes, des savants, des agriculteurs, des manufacturiers, des négociants, et en général de tous les citoyens, l’économie des sociétés. Bruxelles: Société belge de librairie Hauman et Ce.  
Added by: Dominique Meeùs 2012-02-25 20:36:13 Pop. 0%
      Or, une marque certaine que la valeur d’une chose que je possède est reconnue et appréciée par les autres hommes, c’est lorsque, pour en devenir possesseurs, ils consentent à me donner une autre valeur en échange. Alors la quantité de ce que l’on donne en échange, comparée avec la quantité qu’on en donne pour acquérir tout autre objet, établit entre ces deux objets le rapport qui existe entre leur valeur. […]
     C’est la nécessité de constater la valeur des choses par un échange, ou du moins par la possibilité que l’on a de les échanger, si l’on en a le désir, contre une certaine quantité d’autre chose, qui a fait donner à la valeur sociale qu’elles ont, à la seule valeur dont il puisse être question en économie politique, le nom de valeur échangeable. C’est ainsi que la désigne le célèbre auteur des Recherches sur la nature et les causes de la richesse des nations, Adam Smith ; et comme le mot échangeable est toujours indispensable et compris dans les valeurs qui sont l’objet de cette étude, il est inutile de le répéter en toute occasion ; il est toujours sous-entendu.
wikindx 6.2.0 ©2003-2020 | Total resources: 1310 | Username: -- | Bibliography: WIKINDX Master Bibliography | Style: American Psychological Association (APA) | Database queries: 25 | DB execution: 0.01657 secs | Script execution: 0.12514 secs