Bibliographie générale

List Resources

Displaying 1 - 1 of 1 (Bibliography: WIKINDX Master Bibliography)
Order by:

Ascending
Descending
Use all checked: 
Use all displayed: 
Use all in list: 
Mireaux, É. (1954). La vie quotidienne au temps d’homère. Paris: Librairie Hachette.  
Last edited by: Dominique Meeùs 2011-05-28 20:50:49 Pop. 0%
      Ce grand changement a son point de départ dans le développement rapide, à partir du milieu du 8e siècle, du commerce maritime et de la colonisation hellénique le long des côtes de la Méditerranée.
     Il affecte d’abord la corporation des charpentiers.
     […] Le maître charpentier est désormais avant tout l’homme de la construction navale.
     Or, la possession et la construction d’un vaisseau sont privilèges de la richesse et de l’aristocratie, lesquelles se confondent dans la cité homérique.
     Seuls les riches aristocrates sont à même de recruter dans leur domesticité ou leur clientèle les équipes de bûcherons et de tâcherons qui iront dans les forêts de la communauté, couper, préparer, transporter les bois qu’il faudra ensuite laisser sécher sur le chantier pendant une année au moins. […]
     Ces exigences matérielles ne sont pas les seules. Il en est d’autres, d’ordre politique. Dans la cité homérique, les vaisseaux appartiennent à qui les a fait construire, mais ils ne sont pas une propriété exclusivement privée. Tout propriétaire de navire est tenu de le mettre, le cas échéant, à la disposition de la cité sur décision de l’assemblée du peuple. On lui fournit alors l’équipage dont il a le commandement. Tout armateur a donc, de par sa fonction même, rang de chef et de magistrat. Ce ne peut être qu’un membre de l’aristocratie. […]
     Ce qui est certain, en tout cas, c’est que la possession et l’armement d’un navire sont réservés, en général, aux gens de la plus haute classe. Le temps est venu où dans les cités maritimes en pleine expansion, à Milet, par exemple, à Corinthe, à Chalcis, à Mégare, à Égine, celle-ci se constitue en une aristocratie privilégiée d’armateurs, organisateurs de chantiers navals.
     La vieille corporation des démiurges charpentiers, si honorée dans le plus ancien passé, descend ainsi progressivement au rang d’une profession de mercenaires au service du capitalisme grandissant.
wikindx 6.2.0 ©2003-2020 | Total resources: 1310 | Username: -- | Bibliography: WIKINDX Master Bibliography | Style: American Psychological Association (APA) | Database queries: 24 | DB execution: 0.00888 secs | Script execution: 0.09287 secs