Bibliographie générale

List Resources

Displaying 1 - 2 of 2 (Bibliography: WIKINDX Master Bibliography)
Order by:

Ascending
Descending
Use all checked: 
Use all displayed: 
Use all in list: 
Bruce Lockhart, R. H. (1934). Retreat from glory. Londres: Putnam.  
Added by: Dominique Meeùs 2012-02-21 00:48:28 Pop. 0%
      … St. Joachimsthal, the famous radium spa in the heart of the Erzgebirge. It was from the pitch-blend of St. Joachimsthal that Monsieur and Madame Curie made their great discovery, and to-day the little township has the larger radium-mine in the world. The place, however, has a far longer history. During the sixteenth century the town enjoyed a prosperity which can be compared with that of Klondyke of Ballarat in more modern times. In 1516 the discovery of silver caused a typical miners’ rush to the valley, and the chronicles of the time describe the cry which was heard all over Germany and Bohemia and even as far as Venice :
     “Ins Thal, Ins Thal,
     Mit Mutter, mit All !”
It was from the silver mine of St. Joachimsthal that was coined the first “Thaler”, a word which is the origin or the modern dollar.
Delcourt, M. (1939). Périclès. Paris: Éditions Gallimard.  
Last edited by: Dominique Meeùs 2011-01-02 15:24:36 Pop. 0%
      […] au moment où se produisit la découverte qui devait modifier toute l’histoire de la ville. Depuis un temps immémorial, on traitait le plomb du mont Laurion pour en tirer de l’argent. Alors que l’on croyait la mine appauvrie, on se trouva brusquement, dans la région de Camaréza, en contact avec des couches de minerai beaucoup plus riches que celles qui avaient été exploitées jusqu’alors. Dans cette bourgade bavarde, la nouvelle des nouveaux gisements se répandit aussitôt, et l’on se rua pour obtenir des concessions. Thémistocle tira parti de ce rush avec une rapidité foudroyante. Les vieux Athéniens, qui avaient grandi quand la cité était encore dans son enfance, pensaient qu’on allait faire ce qu’on avait toujours fait, distribuer l’argent aux citoyens et partager la bonne aubaine. Au lieu de cela, Thémistocle mit cent trirèmes en adjudication, donnant comme raison qu’il ne fallait pas permettre aux Éginètes de garder seuls la maîtrise de la mer. Au printemps de 482, un an après la découverte des filons, la flotte était en chantier : elle allait servir contre les Perses et arracher Athènes, pour toujours, à la politique de village.
wikindx 6.2.0 ©2003-2020 | Total resources: 1310 | Username: -- | Bibliography: WIKINDX Master Bibliography | Style: American Psychological Association (APA) | Database queries: 25 | DB execution: 0.01186 secs | Script execution: 0.07870 secs