Dominique Meeùs
Dernière modification le   
Notes de lecture : table des matières, index — Retour au dossier marxisme

L’origine de la famille, de la propriété privée et de l’État (1884)

Up: Karl Marx et Friedrich Engels [Figure] Previous: Dialectique de la nature (1883) Next: Feuerbach (1888)
Friedrich Engels, Der Ursprung der Familie, des Privateigentums und des Staats, Zürich, 1884. Deuxième et troisième éditions, inchangées, Stuttgart 1886 et 1889. Quatrième édition Stuttgart, 1892, avec une nouvelle préface (Londres, 16 juin 1891). MEW 21:25-173.
L’origine de la famille, de la propriété privée et de l’État, Messidor/Éditions sociales, 1983 (traduction de Jeanne Stern revue par Claude Mainfroy, avec une introduction de Pierre Bonte et Claude Mainfroy).
L’origine de la famille, de la propriété privée et de l’État. En ligne www.marxists.org/francais/engels/works/1884/00/fe18840000.htm, à partir des Éditions sociales, 1975 (nouvelle édition revue et corrigée, 394 pages, traduction de Jeanne Stern).
The Origin of the Family, Private Property and the State
in the Light of the Researches by Lewis H. Morgan
.
(First English translation 1892.) Online www.marxists.org/archive/marx/works/1884/origin-family/index.htm. MECW 26:129.
The Origin of the Family, Private Property and the State
in the Light of the Researches by Lewis H. Morgan
,
by Frederick Engels, with an Introduction and Notes by Eleanor Burke Leacock. International Publishers Co., Inc. 1972. (Traduction de 1942, revue à la lumière du texte allemand des MEW 21.) Suivi de « The Part Played by Labor in the Transition From Ape to Man » (avec aussi une introduction d’Eleanor Burke Leacock à ce texte).

Cet intéressant travail d’Engels est dépassé sur beaucoup de points. Voir différents textes de Christophe Darmangeat. Mais comme Christophe Darmangeat lui-même le souligne, le livre d’Engels reste intéressant sur beaucoup d’autres points. Voir aussi Picq 2020.

Différentes anthropologues féministes, dont Eleanor Burke Leacock dans son « Introduction » à l’édition de 1972 en anglais, ont souligné l’importance, malgré les faiblesses des données et des arguments de Morgan et d’Engels, de la démarche évolutive, historique et matérialiste, à l’opposé des conceptions fixistes, qui ont régné longtemps, de la suprématie masculine. Sur les anthropologues comme Eleanor Burke Leacock et autres, voir aussi l’ « Introduction » de Pierre Bonte et Claude Mainfroy à l’édition de 1983 en français.

Table of contents

Up: Karl Marx et Friedrich Engels [Figure] Previous: Dialectique de la nature (1883) Next: Feuerbach (1888)