retour à la table des matières — à l’index

Une vérité qui fait son chemin

L’égalité dans la différence, et la ressemblance, des hommes et des femmes n’est pas un vain rêve toujours recommencé, mais une vérité qui fait son chemin — bien qu’elle connaisse des périodes de recul — et qui transforme irrévocablement le paysage humain.

Certes, l’idée d’égalité entre les sexes n’est pas nouvelle. Sa réalisation fut toujours freinée par la résistance de ceux qui craignent le changement, qui le ressentent comme une perte. C’est la raison pour laquelle, tant de fois dans l’histoire, les femmes sont montées au créneau.

Le vingtième siècle aura connu deux vagues féministes importantes. La vague des années septante que ce volume décrit fut, grâce aux médias modernes, répercutée dans toutes les couches sociales. Elle a atteint les hommes et les femmes jusque dans leur intimité sexuelle et familiale et bousculé les coutumes les plus ancrées.

La chance du mouvement des femmes fut de s’inscrire dans un large courant de libération, d’apparaître dans un monde déjà ouvert au changement. Aussi les luttes des femmes furent-elles souvent considérées avec un étonnement bienveillant ; si certains les ont raillées, d’autres les ont prises au sérieux.