retour à la table des matières — à l’index

La longue marche des hôtesses de l’air

En 1969, les hôtesses de l’air ont commencé à contester le règlement de la Sabena. Mises au chômage d’office à 38 ans (quand les commis de bord travaillaient eux jusqu’à 55 ans…), elles pouvaient obtenir sept années de rabiot en se soumettant au jugement d’une commission esthétique… Les hôtesses ont créé une association pour se défendre et mobiliser l’opinion6. Plusieurs procès ont été nécessaires pour qu’elles bénéficient des mêmes conditions que les hommes exerçant la même fonction.

Notes
6.
Belgian corporation of flying hostesses animée par Monique Defrenne.