retour à la table des matières — à l’index

La part des hommes

Comme l’année dernière, on demande aux hommes de ne pas s’exprimer dans les débats. Cependant, Les Cahiers du Grif les invitent à participer à un carrefour sur le thème « Les hommes et les femmes », débat qui veut être l’amorce d’une recherche commune « car nous pensons que le féminisme concerne la société tout entière. Celle-ci ne pourra plus se définir sans en tenir compte. » « Et c’est tout juste si les hommes, eux aussi, ne disaient pas nous, relate Françoise Collin dans le cahier no 2. On attendait les questions ironiques ou agressives, on n’obtint que des témoignages de sympathie, assortis de conseils à peine paternalistes. » D’autres échos soulignent la difficulté pour une assemblée de femmes d’écouter parler des hommes au moment où elles-mêmes libèrent leur propre parole et ceci sans contrainte d’aucune sorte.