retour à la table des matièresà l’index alphabétiqueau dossier Voyelles

le temps des cadeaux
Cette année, pas de cadeaux de Noël,
c’est bien décidé

Voyelles, no 4, décembre 79, page 41

Depuis des années qu’on parle d’interrompre cette coutume qui est plus une corvée qu’autre chose… Et puis ils ont tout. Alors, à quoi bon ? À quoi ça rime finalement, tous ces petits paquets qu’on échange et je mets trois jours à ramasser papiers et ficelles qui traînent dans tous les coins. Je dois vous avouer que je les repasse, je les roule, je les garde pour l’année suivante.

L’année suivante ? Je veux dire pour une occasion, un anniversaire, un mariage. Cette année, non, je ne les utiliserai pas. Hier, comme il n’y avait pas trop de monde au rayon de papeterie, j’ai déjà acheté les calendriers. Pour ma sœur, j’ai choisi des images de chiens. Elle les aime tant ! Je vais lui envoyer cela tout de suite. Dans un joli papier. Pour ma tante, j’ai pris des fleurs. Les fleurs, c’est la dernière joie des vieilles dames. De mois, en mois, elle regardera un bouquet différent. J’ai un peu erré entre les blocs-notes pour le téléphone et ceux pour la cuisine, les albums à photos et ceux à colorier. Je n’ai rien pris puisque je vous ai dit pas cette année. D’ailleurs j’ai encore bien le temps. Il faut que je réfléchisse. J’imagine mal une réunion familiale sans échange de cadeaux. Que penseraient les enfants ? Que c’est la fin du monde ?

Marie Denis