Dominique Meeùs
Dernière modification le   
Bibliographie : table des matières, index des notions — Retour à la page personnelle
Auteurs : A, B, C, D, E, F, G, H, I, J, K, L, M, N, O, P, Q, R, S, T, U, V, W, X, Y, Z,
Auteur-œuvres : A, B, C, D, E, F, G, H, I, J, K, L, M, N, O, P, Q, R, S, T, U, V, W, X, Y, Z,

Ellen Meiksins Wood, Paesant-Citizen and Slave, date

Ellen Meiksins Wood , Paesant-Citizen and Slave : The Foundations of Athenian Democracy, Verso , 1988, x + 210 pages, ISBN : 0-86091-195-0 ( 978-0-86091-195-1).

Dans ce qu’on appelle matérialisme historique1, la Grèce antique est classée comme mode de production esclavagiste. Ça me dérange. À Athènes, pendant des siècles, la lutte de classes, c’est entre citoyens grecs paysans petits et moyens propriétaires ou tenanciers, artisans… et grands propriétaires riches continuant à se considérer comme une aristocratie.

C’est un livre difficile. La première étape pourrait être, pour pouvoir le lire, de me faire un glossaire des mots comme βάναυσος, eupatride et tutti quanti.

Acheté le mercredi 3 avril 2024 chez Phatpocket à Waltham Abbey (Essex) et reçu le lundi 15.
Notes
1.
En ce qui concerne, tout autre chose, la transition de la féodalité au capitalisme, on avance parfois des explications qui semblent devoir plus à Pirenne qu’à Marx ou au marxisme. Quelqu’un m’a recommandé de lire là-dessus Ellen Meiskins Wood, qui fait une analyse plus fine et plus respectueuse des faits. Découvrant maintenant qu’elle a publié aussi sur l’Athènes classique, j’ai acheté ce livre.