Dominique Meeùs
Dernière modification le   
Bibliographie : table des matières, index des notions — Retour à la page personnelle
Auteurs : A, B, C, D, E, F, G, H, I, J, K, L, M, N, O, P, Q, R, S, T, U, V, W, X, Y, Z,
Auteur-œuvres : A, B, C, D, E, F, G, H, I, J, K, L, M, N, O, P, Q, R, S, T, U, V, W, X, Y, Z,

David Graeber et David Wengrow,
The Dawn of Everything, 2021

David Graeber et David Wengrow , The Dawn of Everything : A New History of Humanity, Allen Lane , 2021, xii + 692 pages, ISBN : 978-0-241-40242-9.

L’intention des auteurs est de jeter, sur la base des avancées les plus récentes de la science, un nouveau regard sur notre préhistoire, en dégonflant certaines simplifications habituelles. Le livre est surprenant en ce qu’il s’agit d’un long discours touffu et très rhétorique, plutôt de philosophie sociale que de science. En fait, les auteurs se basent bien sur les faits et sur les connaissances actuelles, mais les faits sont rarement détaillés, exposés concrètement ; ils sont le plus souvent mentionnés, avec ou sans référence bibliographique. Ce serait caricaturer à peine que de dire qu’on parle plus de Hobbes et de Rousseau (et de Claude Lévi-Strauss et de bien d’autres) que des tailleurs de silex. Ce serait caricaturer à peine que de dire qu’on parle plus des Indiens d’Amérique du Nord que des hommes préhistoriques.

Bien sûr, c’est moi qui ai décidé d’acheter le livre et je ne peux lui reprocher d’être un peu différent de ce que je croyais. Dans une recension, je lis :

Still, the authors admit openly that their examples are cherry-picked, and in some cases interpreted extremely speculatively, because they aren’t writing a science textbook. They’re writing a manifesto, suggesting another way for humanity to live, inspired by ideas our ancestors left to us.

En outre, même si c’est plus un manifeste qu’un livre scientifique, on y apprend plein de choses nouvelles et on remet à juste titre plein de choses en question. Les auteurs entendent faire quelque chose de plus sérieux que d’autres essayistes grand public comme Yuval Noah Harari ou Jared Diamond et leur effort semble tout à fait convaincant sur ce plan. Il s’agirait donc d’un manifeste qui serait scientifique aussi.

Certains estiment cependant que c’est beaucoup trop manifeste que pour être scientifique. J’ai trouvé ainsi : David A. Bell, « A Flawed History of Humanity », 19-11-2021 et « The Dawn of Everything gets human history wrong » dans Climate and Capitalism, 17-12-2021.

1 1. Farewell to Humanity’s Childhood
Or, why this is not a book about the origins of inequality

… human societies before the advent of farming were not confined to small, egalitarian bands. On the contrary, the world of hunthers-gatherers… was one bold social experiments…

P. 4.

Our aim in this book is to start putting some of the pieces of the puzzle together, in full awareness that nobody yet has anything like a complete set. The task is immense and the issues so important, that it will take years of research and debate even to begin to understand the real implications of the picture we’re starting to see. But it’s crucial that we set the process in motion. One thing that will quickly become clear is that the prevalent ‘big picture’ of history — shared by modern-day followers or Hobbes and Rousseau alike — has almost nothing to do with the facts.

P. 4-5.
6 Why Both the Hobbesian and Rousseauian Versions of Human History Have Dire Political Implications

P. 8-9, ils mentionnent Man Makes Himself de Vere Gordon Childe dont ils entendent s’inspirer « à part son langage sexiste ». Je ne sais si Childe y défend des thèses sexistes ou si David Graeber et David Wengrow visent seulement un caractère problématique du titre, qui est le problème du masculin dans la langue et pas un problème de Childe.

9 Some Brief Examples of Why Received Understandings of the Broad Sweep of Human History Are Mostly Wrong (or, The Eternal Return of Jean-Jacques Rousseau)

Ils ont vite renoncé à l’intention de départ de rechercher les origines des inégalités. « … assuming… an idyllic state, and that a specific point can be indentified at which everything started to go wrong » (p. 9), cette démarche est apparue comme stérile.

Selon Jared Diamond (2012, cité p. 11, note 5 p. 528), une grande population requiert des chefs. Ils commentent :

Still, the truly remarkable thing is that, despite the self-assured tone, such pronouncements are not actually based on any kind of scientific evidence.

11On the Pursuit of Happiness

D’aucuns assurent qu’on a prouvé la justesse de la vision de Rousseau. David Graeber et David Wengrow trouvent ça surprenant dans la mesure où Rousseau n’a jamais prétendu décrire une réalité. Ils soulignent (p. 11) que Rousseau lui-même présentait ça plutôt comme une « expérience de pensée ».

Acheté à Ria Christie Collections, Uxbridge, UK (en ligne, par AbeBooks) le 14 novembre 2021 et reçu le 14 décembre.