Quelques références bibliographiques sur la question des femmes et sur le féminisme

Voir aussi les entrées « femme » et « féminisme » dans l’index de ma bibliographie récente en TEI ou le mot-clef « féminisme » dans une bibliographie plus ancienne.

Féminisme marxiste

Women and Marxism, https://www.marxists.org/subject/women/

Révolution russe

Cathy Porter, Alexandra Kollontai: The Lonely Struggle of the Woman Who Defied Lenin, hardcover, ISBN 9780803701298, Dial Books, 1980.

On en trouve sur le marché mondial 217 exemplaires d’occasion de 6 à 2 226 euros (fin 2018). (Intéressant de voir comment un libraire peut présenter, mensongèrement, un livre d’occasion comme une rareté absolue et le vendre une fortune.) Réédition softcover, ISBN 9781608463688, Haymarket Books, 2014, prix normal.

Cathy Porter, Women In Revolutionary Russia, Cambridge University Press, 1987.

D’occasion (77 exemplaires sur le marché mondial) à partir de 0,87 € plus 4,53 € de frais vers la Belgique (fin 2018). Des libraires le proposent aussi neuf (6 exemplaires), mais jouent la soi-disant rareté avec des prix entre 115 et 250 €. Cathy Porter, féministe, est traductrice du russe.

Megan Trudell, « The Women of 1917 », Jacobin, 24-5-2017.

Katie McElvanney, « Women and the Russian Revolution », dans Russian Revolution (online exhibition), British Library, sans date. (Cette exposition en ligne doit prolonger l’exposition du 28 avril au 29 août 2017.)

Renvoie en fin d’article à huit livres sur le sujet.

« Katie McElvanney is an AHRC collaborative doctoral candidate at Queen Mary University of London and the British Library. Her research examines and compares the work and role of women in Bolshevik and anti-Bolshevik journalism during the October Revolution and civil wars, particularly focusing on the relationship between gender, political activism and journalism. As part of her PhD, Katie has been closely involved with the British Library’s Russian Revolution exhibition. »

Molly Wolanski, « The Role of Women in Soviet Russia », Boston University. En fait un guide bibliographie pour ce sujet.

« Women in the Russian Revolution », Wikipedia.

« Féminisme en Russie », Wikipédia.

« Zhenotdel », Wikipedia. Renvoie en fin d’article à six livres sur le sujet.

URSS

M. Pichugina, « Women in the U.S.S.R. », Foreign Languages Publishing House, 1939, https://www.marxists.org/subject/women/authors/pichugina/women.html.

Intéressant de noter le risque que dans le centralisme démocratique, quand c’est le centre qui est le plus fort, ce soient les idées du centre qui s’imposent. La « better protection to mother and child » est évidemment la volonté politique de certains milieux dirigeants, qui correspond à un préjugé d’une partie de la population et qui donc s’impose facilement en l’absence de débat approfondi. (Le centralisme démocratique est la meilleure forme de démocratie quand il est utilisé de manière responsable sur la base d’un bon débat.)

Belgique

Delphine Naudier, article « Françoise Collin » dans Sylvie Chaperon (dir.), Christine Bard, Dictionnaire des féministes. France — XVIIIe-XXIe siècle, PUF, 2017.

Elle s’y réfère à la thèse de Mara Montanaro (2013).

Mara Montanaro, Françoise Collin : The permanent revolution of an irregular thinking (Italian). History, Philosophy and Sociology of Sciences. Thèse, Université René Descartes-Paris V; Università del Salento, 2013 (https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00974109).

En français, on cite généralement sous le titre Françoise Collin : La révolution permanente d’une pensée discontinue. Elle y mentionne p. 331 du PDF la création en 1970 avec Marie Denis de la rubrique « Femmes » dans La Relève et la création en 1972 par Marie Denis du Petit livre rouge des femmes.

Mara Montanaro, Françoise Collin : L’insurrection permanente d’une pensée discontinue, Presses Universitaires de Rennes, 2016, 390 pages, ISBN : 978-2-7535-4883-1.

Publication en français de la thèse de 2013.

Mara Montanaro, « Françoise Collin: Nascere alla scrittura tra Bruxelles e New York », Pólemos, vol. X.1,‎ avril 2017, p. 202-213 (www.rivistapolemos.it/franc%cc%a7oise-collin-nascere-alla-scrittura-tra-bruxelles-e-new-york/?lang=it).

Elle y mentionne p. 205-206 la création en 1970 avec Marie Denis de la rubrique « Femmes » dans La Relève et p. 206 la création en 1972 par Marie Denis du Petit livre rouge des femmes (p. 5 du PDF).

Síle O’Dorchai et Rebecca Cardelli, Égalité entre les femmes et les hommes en Wallonie, cahier 1 : Insertion des femmes et des hommes sur le marché du travail et cahier 2 : Le genre et l’emploi du temps en Wallonie, IWEPS, 2017.